Essai du LOKI de chez ORBEA (par Buzz)

le dans Racine
Essai du LOKI de chez ORBEA (par Buzz)
Pour ce dimanche pluvieux les cycles Pascal et Michael m'ont proposé d'essayer un nouveau modèle de chez Orbea, le Loki.

Fiche technique simplifiée :

Fourche Fox Float 32 Boost 29 120 mm, transmission 2×10 vitesses Shimano SLX/Deore XT 11/36 – 36/22 dents.
Freins Shimano M506. Roues Modus/Rodi BlackJack Tubeless Ready, pneus Maxxis Chronicle Tubeless Ready 27.5×3.00.
Tige de selle Orbea Digit, poste de pilotage Race Face/Orbea, cintre de 760 mm de large.
Prix public : 1899 €


La première approche sera purement esthétique.
Sur un châssis aluminium 7005 hydroformé on remarque une géométrie peu courante avec un angle de fourche généreux 67° qui jette en avant la roue équipée et c'est là tout l'intérêt du vélo un pneu de 27,5 +

Les bases arrières sont courtes et aussi montées en 27,5+. C'est ce qui a piqué ma curiosité roulant moi même en vélo 29 ar et 29+ en front.

Le diamètre total du 27, 5 + du Loki est très proche du maintenant classique 29 pouces.
Géométrie moderne avec un cadre assez long qui utilise une potence courte, des bases courtes de 430 mm, une boite de pédalier basse située à 315 mm du sol.

Des éléments prometteurs pour un bon équilibre stabilité maniabilité vivacité.

Je choisis de rouler non pas à Saint Sever pour éviter les terrains trop gras en cette période qui ne me permettrai pas de juger correctement les propriétés du bike mais j'opte avec Thierry L pour les singles techniques de menasse fraterre et Saint Perdon que je connais par cœur.

Le terrain drainant bien mieux, le nettoyage en sera aussi plus facile. Mon compagnon du jour roule aussi avec un vélo prêté par Pascal et Michael mais en électrique.

Je trouve vite ma position, confortable mais pas pépère, correctement placé pour rouler à bonne allure.
Pas d'effet réellement pénalisant résultant du poids des roues.
Le Loki est dynamique, bien stable lorsque l'on prend un peu de vitesse, très sécurisant finalement.
Sur les singles plus tournicotants ce 27.5+ se montre bien à l'aise, maniable et capable d'aller aussi vite que mon SS 29+.

Le Vae de Thierry se fera bien distancer sur le frelon et le blaireau. Mon compagnon comprend très vite que je prend un très gros pied à rouler sur ce vélo.

Les relances sont vives, le confort pour ce semi rigide est top. Le pneu arrière feutre à merveille les aspérités du sol. J'ai trouvé d'instinct les bonnes pressions qui sont plus faciles à appréhender que sur un fat où chaque gramme compte.

Pas de sensation de déformation latérale non plus. Je suis conquis.


Au final 50 km au compteur du Vae trois bières au compteur des vttistes et un constat sans appel après analyse mesurable à la largeur de mon sourire.
Ce vélo est d'une polyvalence hors norme, l'effet camion du gros pneu avant inévitable sur la route disparaît dès la première piste.

Les relances sur nos singles sont vives, la maniabilité répond à nos exigences avec ce grand plus d'un pneu large qui facilite la traversée des zones de sables propre à notre région.
Les dévers sont plus sûrs et les franchissements aussi.

Le confort est là et la géométrie autorisera les parcours plus montagne sans aucun doute. Il fait un excellent enduro rigide et me fait presque regretter mon Edelbikes.

C'est pour moi le vélo semi rigide idéal pour nous landais autant amateurs de single technique que sortie montagne. Merci aux cycles Pascal et Michael pour cette découverte. Je repasserai comme ils me l'on proposé pour le tester en randonnée plus accidentée.

Un vélo plaisir, pour s'amuser et découvrir de nouveaux horizons ! Il me tarde déjà hein Thierry?